JA 28

Les jeunes agriculteurs d'Eure et Loir

Le département

Les régions naturelles

cart_geologie.jpg

Avec 77% de la surface du département utilisée par l’agriculture (458780 ha), la vocation agricole de l’Eure et Loir est indéniable. Elle a été facilitée par un milieu naturel très favorable : des terres fertiles qui ont été mises en valeur par l’irrigation et le drainage. Les terres arables représentent 95% de la surface agricole utilisée.
Le département d’Eure et Loir est constitué de trois régions naturelles : la Beauce à l’Est et au Sud (328.000 ha), le Thymerais et le Drouais au Nord, le Perche à l’Ouest (110.000 ha). Il est caractérisé par une grande plaine céréalière ouverte et par des massifs forestiers (70.900 ha) au Nord et à l’Ouest.
L’altitude est faible : 130 m au niveau de la Beauce, 160 m au niveau du Thymerais.
Les collines du Perche, qui culminent à 250 m, constituent les points les plus élevés (voir carte des reliefs). Si la Beauce centrale est complètement plate, la Beauce Dunoise, traversée par les petites vallées de la Conie et de l’Aigre, et le Thymerais-Drouais, par celles de l’Eure et de l’Avre, ont plus de caractère. Le Perche est sans conteste la région la plus accidentée et la plus agréable pour le tourisme.