JA 28

Les jeunes agriculteurs d'Eure et Loir

Le Plan de Professionnalisation Personnalisé (PPP)

Le plan de professionnalisation personnalisé (PPP) est un ensemble de préconisations qui doit permettre à tout candidat éligible aux aides à l’installation en agriculture de se préparer au métier de responsable d’exploitation agricole.

 

Le PPP a pour objectifs :

 

  • Compléter si besoin l’acquisition de connaissances et de compétences liées au référentiel métier de responsable d’exploitation agricole et adaptées aux particularités du projet d’exploitation  et au profil et à l’expérience du candidat ;
  • Prendre de la distance par rapport au projet en le confrontant à d’autres réalités professionnelles, agricoles ou non agricoles, présentes sur le territoire national ou à l’étranger. Cette démarche est de nature à ouvrir d’autres perspectives sur le projet non envisagées auparavant ;
  • Appréhender de manière concrète la façon dont  le projet  va  s’inscrire dans  l’environnement social, économique et professionnel  de la future exploitation dans la perspective d’un développement durable ainsi que sa viabilité économique et sociale ;
  • Intégrer la dimension du cadre de vie inhérent à l’activité agricole et  les aspects  collectifs de l’activité agricole, qu’ils soient internes ou externes à l’exploitation ;
  • Inventorier les démarches et les points de vigilance en matière de santé et de sécurité au travail, de sécurité alimentaire et sanitaire et de protection de l’environnement,
  • S’approprier les ressources et les enjeux d’une formation professionnelle tout au long de la vie pour s’adapter en permanence aux évolutions de l’entreprise et de son contexte.

 

Selon le profil du candidat, le plan de professionnalisation personnalisé devra être adapté et porter plus spécifiquement sur certaines compétences à acquérir. Le PPP peut imposer au candidat aux aides à l’installation :

 

  • des stages d’application en exploitation agricole en France ou à l’étranger, d’une durée comprise entre un et six  mois ;
  • des stages en entreprise autres qu’en exploitation agricole d’une durée comprise entre une semaine et trois mois ;
  • des actions de formation continue, individuelles ou collectives, en présence d’un formateur ou dans le cadre de formation à distance, pouvant comporter des périodes en centre et des périodes en entreprise ;
  • des actions de tutorat ;
  • des actions visant à l’obtention d’un diplôme conférant la capacité professionnelle agricole
  • le stage parrainage PIDIL

Dans tous les cas, le PPP comprend le suivi obligatoire d’un stage collectif dont la durée est fixée à 35 heures.