JA 28

Les jeunes agriculteurs d'Eure et Loir

oct 17 2014

Asphyxie des agriculteurs euréliens

L’asphyxie des paysans ça suffit ! Jeunes Agriculteurs d’Eure et Loir lance dans tout le département une série d’actions pour alerter les responsables sur les crises subies par l’agriculture.

 

Depuis de nombreux mois, les Jeunes Agriculteurs et la FNSEA alertent le Gouvernement et les responsables politiques sur les crises que subit l’agriculture.

Crise économique dont les amplitudes et les fréquences n’ont jamais été aussi importantes.

Crise morale face à des attaques incessantes et insupportables sur notre façon de faire et sur notre façon d’être.

Le 16 septembre dernier, des centaines d’agriculteurs manifestaient ainsi à Orléans pour dénoncer l’encadrement de plus en plus strict, coûteux et incohérent des pratiques agricoles par l’Etat. Malgré ce cri d’alarme envoyé au gouvernement, celui-ci fait la sourde d’oreille…

Les Jeunes agriculteurs voient rouge et les actions passées ne sont que le début de la révolte eurélienne !

En conséquent, JA 28 attend des réponses immédiates sur les revendications suivantes pour permettre aux hommes et aux femmes qui font vivre l’agriculture de passer le cap.

 Revendication 1 : L’UE doit assurer la réparation économique des conséquences de l’embargo, et sur d’autres fonds que ceux de la PAC.

Revendication 2 : Deux plats sur trois d’origine française dans la RHF (Restauration hors foyer) et exiger des acteurs la promotion de l’origine France.

Revendication 3 : Non au péage de transit et refus de toute hausse de taxes : énergie, Phytosanitaires, eau

Revendication  4 : Abandonner l’application du Compte pénibilité à l’agriculture et alléger les normes et les charges qui pèsent sur le travail.

Revendication 5- Versement anticipé des aides PAC au 16 octobre pour tous et accompagner les trésoreries des exploitations.

Revendication  6- Non au blocage des dossiers installation à partir du 1er janvier 2015

Revendication 7 : 2015 : suppression des contrôles Verdissement/PAC et une application pragmatique de la PAC :

 JA 28 souhaite intensifier le combat et lance dans tout le département des appels à mobilisation.

Lundi 14 octobre, le canton d’Authon du Perche a ainsi lancé le premier coup de semence, suivi du canton d’Auneau ce vendredi matin, qui ont tous les deux mis le feu à des ronds-points.

D’autres actions sont à venir…

oct 15 2014

Soutenez Pascal Trécul: faites un don !



Soutenez Christine et Pascal TRECUL, éleveurs à Argenvilliers (28), condamnés à verser plus de 170.000€ à un propriétaire pour avoir entretenu une haie.
Un comité de soutien a déjà été créé dès le mois de juin et a permis de récolter plus de 25.000€.
Aujourd’hui, tous les recours sont épuisés. Les TRECUL devront payer. SOUTENONS-LES !

Que vous soyez agriculteur, ou non, adhérent ou non, vous pouvez participer et montrer à Pascal Trécul et sa famille votre soutien. Il n’y a pas ni somme minimum, ni somme maximum. Pour information, les sommes récoltées vont de 15 euros à 1000 euros…

POUR FAIRE UN DON :

- directement sur internet (site sécurisé) :
 https://www.lepotcommun.fr/pot/pv6hd61t

- par chèque : envoyer vos dons à l’adresse suivante : FDSEA 28 – Maison de l’agriculture – 10 rue Dieudonné Costes – CS 10399 – 28008 Chartres Cedex.
Les chèques sont à libeller à l’ordre suivant : ’FDSEA SOUTIEN PASCAL TRECUL’.
Un compte spécifique a été créé et vous recevrez une confirmation de votre don par courrier.

D’avance merci pour votre soutien !

 

sept 30 2014

Graines d’agriculteurs 2014

Deux lauréats récompensés par le Premier ministre



L’édition 2014 du concours Graines d’Agriculteurs, qui récompense chaque année les projets innovants de jeunes agriculteurs de différentes filières s’est clos le samedi 6 septembre durant l’événement Terres de Jim organisé à Saint–Jean-d’Illac (Gironde).

 

Manuel Valls, Premier ministre, accompagné de Stéphane le Foll ainsi que Thomas Diemer, président de Jeunes Agriculteurs, ont eu le plaisir d’annoncer les résultats du concours et ainsi de remettre les prix aux deux lauréats de cette édition 2014 : Marie-Blandine Doazan et Samuel De Smet, producteur eurélien de safran.

Découvrez le portrait de Samuel De Smet via: http://www.graines-agriculteurs.com/nomine-48-samuel-de-smet

 

Suite à la candidature de centaines de jeunes agriculteurs, cette nouvelle édition a donc permis, comme les années précédentes de découvrir avec les dix finalistes une grande diversité de profils :

Diversité des productions : du blé à des cultures plus spécifiques comme la betterave sucrière que produit Antoine Willefert dans le Pas-de-Calais, ou encore le safran du lauréat Samuel De Smet

Diversité des territoires : De la Haute-Garonne pour la lauréate Marie-Blandine Doazan au département de l’Oise pour Cyril Rousseau et Charlotte Declercq.

Diversité du type d’installation : qu’elle soit individuelle comme c’est le cas de Samuel Refour installé depuis 2010 dans la Sarthe ou familiale comme Jérémie Debaire dans la Marne.

Diversité dans la commercialisation : Benoit Le Lay dans le Finistère a par exemple  développé une activité de vente directe en grandes et moyennes surfaces. Un mode de commercialisation qui lui permet valoriser sa production.

Diversité des pratiques : Alors que François Despax dans le Gers a rejoint le réseau de fermes Dephy Écophyto, Gilles Hege a équipé son pulvérisateur d’un système GPS afin de mieux cibler les traitements et ainsi réduire son utilisation des produits phytosanitaires.

L’engagement des jeunes est aussi un critère qui caractérisait chacun des finalistes. Marie-Blandine Doazan en est l’exemple, elle est administratrice stagiaire au conseil d’administration de sa coopérative Euralis et présidente de Jeunes Agriculteurs de Haute-Garonne. Elle a d’ailleurs profité de la venue du Premier Ministre pour affirmer ses idées sur l’agriculture avec beaucoup de conviction.