JA 28

Les jeunes agriculteurs d'Eure et Loir

oct 22 2014

Rencontre du directeur du cabinet du préfet

A l’ordre du jour: l’agriculture eurélienne mise à mal


Mercredi 22 octobre, une délégation des JA 28 et de la FDSEA 28 a rencontré le directeur du cabinet du Préfet, accompagné du directeur de la DDT, pour lui remonter les inquiétudes des producteurs euréliens qui,usés à cause de la conjoncture économique difficile, et de la surenchère réglementaire, manquent aujourd’hui de perspectives quant à leur avenir

Un tour d’horizons a ainsi été  effectué pour alerter le directeur sur la baisse des prix et l’augmentation des charges, qui devraient faire tendre le revenu des agriculteurs vers zéro cette année, toute filière confondue.

En cause,  entre autres :

  • Un revenu amoindri par une récolte hétérogène en quantité et qualité
  • La chute des cours des céréales, des productions légumières (pommes de terre, oignons,etc.) et des cours toujours plus bas pour la viande
  • La fragilité de la filière lait avec l’embargo russe qui va se faire sentir très prochainement et  la fin des quotas
  • La chute programmée des aides de la PAC autour de 80 à 100 euros par ha.
  • Une surenchère de contraintes environnementales qui menace la production et la qualité des produits
  • Cette liste n’est bien évidemment pas exhaustive, la délégation s’est efforcée durant les deux heures de l’entretien de passer en revue les difficultés de toutes les filières

En conséquent, la délégation a demandé au directeur du cabinet du préfet d’agir pour soutenir notre agriculture.

Pour redonner du souffle aux agriculteurs, la délégation a notamment demandé un dégrèvement exceptionnel de taxe sur le foncier non bâti pour l’ensemble du département et d’influer sur les acteurs de la restauration et de la distribution pour exiger d’eux, la promotion de l’origine française dans deux plats sur trois.
Autre demande : faire preuve de souplesse dans le verdissement de la PAC pour éviter toute implantation de jachères et réaliser une année blanche sur les contrôles, afin de ne pas pénaliser les agriculteurs face au retard pris par l’administration.

Pour faire suite à ces échanges, jugés particulièrement riches selon le Directeur, une cellule de crise avec toutes les OPA, la DDT et la DDFIP, se tiendra le 21 novembre afin de trouver des solutions concrètes à la crise économique que subit l’agriculture.

oct 17 2014

Asphyxie des agriculteurs euréliens

L’asphyxie des paysans ça suffit ! Jeunes Agriculteurs d’Eure et Loir lance dans tout le département une série d’actions pour alerter les responsables sur les crises subies par l’agriculture.

 

Depuis de nombreux mois, les Jeunes Agriculteurs et la FNSEA alertent le Gouvernement et les responsables politiques sur les crises que subit l’agriculture.

Crise économique dont les amplitudes et les fréquences n’ont jamais été aussi importantes.

Crise morale face à des attaques incessantes et insupportables sur notre façon de faire et sur notre façon d’être.

Le 16 septembre dernier, des centaines d’agriculteurs manifestaient ainsi à Orléans pour dénoncer l’encadrement de plus en plus strict, coûteux et incohérent des pratiques agricoles par l’Etat. Malgré ce cri d’alarme envoyé au gouvernement, celui-ci fait la sourde d’oreille…

Les Jeunes agriculteurs voient rouge et les actions passées ne sont que le début de la révolte eurélienne !

En conséquent, JA 28 attend des réponses immédiates sur les revendications suivantes pour permettre aux hommes et aux femmes qui font vivre l’agriculture de passer le cap.

 Revendication 1 : L’UE doit assurer la réparation économique des conséquences de l’embargo, et sur d’autres fonds que ceux de la PAC.

Revendication 2 : Deux plats sur trois d’origine française dans la RHF (Restauration hors foyer) et exiger des acteurs la promotion de l’origine France.

Revendication 3 : Non au péage de transit et refus de toute hausse de taxes : énergie, Phytosanitaires, eau

Revendication  4 : Abandonner l’application du Compte pénibilité à l’agriculture et alléger les normes et les charges qui pèsent sur le travail.

Revendication 5- Versement anticipé des aides PAC au 16 octobre pour tous et accompagner les trésoreries des exploitations.

Revendication  6- Non au blocage des dossiers installation à partir du 1er janvier 2015

Revendication 7 : 2015 : suppression des contrôles Verdissement/PAC et une application pragmatique de la PAC :

 JA 28 souhaite intensifier le combat et lance dans tout le département des appels à mobilisation.

Lundi 14 octobre, le canton d’Authon du Perche a ainsi lancé le premier coup de semence, suivi du canton d’Auneau ce vendredi matin, qui ont tous les deux mis le feu à des ronds-points.

D’autres actions sont à venir…

oct 15 2014

Soutenez Pascal Trécul: faites un don !



Soutenez Christine et Pascal TRECUL, éleveurs à Argenvilliers (28), condamnés à verser plus de 170.000€ à un propriétaire pour avoir entretenu une haie.
Un comité de soutien a déjà été créé dès le mois de juin et a permis de récolter plus de 25.000€.
Aujourd’hui, tous les recours sont épuisés. Les TRECUL devront payer. SOUTENONS-LES !

Que vous soyez agriculteur, ou non, adhérent ou non, vous pouvez participer et montrer à Pascal Trécul et sa famille votre soutien. Il n’y a pas ni somme minimum, ni somme maximum. Pour information, les sommes récoltées vont de 15 euros à 1000 euros…

POUR FAIRE UN DON :

- directement sur internet (site sécurisé) :
 https://www.lepotcommun.fr/pot/pv6hd61t

- par chèque : envoyer vos dons à l’adresse suivante : FDSEA 28 – Maison de l’agriculture – 10 rue Dieudonné Costes – CS 10399 – 28008 Chartres Cedex.
Les chèques sont à libeller à l’ordre suivant : ’FDSEA SOUTIEN PASCAL TRECUL’.
Un compte spécifique a été créé et vous recevrez une confirmation de votre don par courrier.

D’avance merci pour votre soutien !